Centre des médias
White paper

IoT : quelle réalité pour le secteur industriel en France ?

Introduction

L’internet des objets (IoT) est aujourd’hui au centre de toutes les attentions (médias, prestataires de services, opérateurs télécoms, constructeurs, industriels, gouvernement, institutions, etc.). Cette thématique est de plus en plus connue du fait de la prolifération des produits à destination du grand public (bracelets de bien-être et autres wearables comme les montres connectées) qui participent à l’évangélisation du marché.

Mais quel est le périmètre, quels sont les contours exacts de ce marché ? Le fait qu’un nombre important de sociétés communiquent sur ce sujet participe à créer un « flou artistique » qui, au final, a certainement plus d’effets négatifs que positifs (au moins à court terme). Les entreprises utilisatrices ne s’y retrouvent pas forcément, ne savent pas vers qui se tourner selon leurs besoins et n’ont pas une connaissance suffisante du sujet pour bien comprendre quel type de prestataires peut intervenir sur quel type de prestations d’accompagnement (conseil, use cases/POC, projets…).Internet des objets

L’IoT est un domaine complexe à appréhender pour les offreurs et pour les end-users, aussi bien d’un point de vue technique que stratégique, pour en tirer le maximum de valeur. Il est, en effet, nécessaire de maîtriser un ensemble de couches techniques afin de pouvoir fournir un produit associé à un service réellement différenciant. Une offre IoT pertinente repose sur l’intégration de couches hardware et software mais aussi, et surtout, de l’interopérabilité et de la connectivité aux réseaux, sans oublier l’analyse des données collectées et l’utilisation du cloud pour gagner en vitesse, en flexibilité et en coût.

Les besoins identifiés sont fortement orientés métier et il est nécessaire de réaliser des cas  d’usage avant de transformer une idée en un projet. Au-delà d’un angle secteur et/ou métier, l’approche doit se faire selon un « contexte1 » donné qui est un nouveau concept plus compliqué à appréhender qu’un secteur ou un métier.

Nous retrouvons parmi les différents « contextes » : la ville, la voiture, l’usine, la maison… L’industrie est certainement le premier secteur qui vient à l’esprit lorsque l’on pense IoT d’un point de vue BtoB. Les liens entre IoT et industrie sont réels. D’ailleurs, dans le cadre de la réorganisation en 2015 des 34 plans de la nouvelle France industrielle, le gouvernement a décidé de regrouper dans le nouveau plan « Industrie du Futur » sept projets du plan de 2013 (dont l’IoT) : Il s’agit de ceux « relatifs à la robotique, à l’Internet des objets, au Big Data, au calcul intensif, au Cloud, à la réalité augmentée et à l’impression 3D ». L’Industrie du Futur repose sur une ambition élargie capitalisant sur les acquis du plan Usine du Futur.

Outre la modernisation de l’outil de production, il s’agit d’accompagner les entreprises dans la transformation de leurs modèles d’affaires, de leurs organisations, de leurs modes de  conception et de commercialisation, dans un monde où les outils numériques gomment la séparation entre industrie et services.

Au vu de l’importance que va jouer l’IoT dans l’industrie en France, PAC a décidé de mener une analyse pour répondre à trois objectifs concrets :

  • Comprendre quel est le niveau de maturité des industriels en France sur le sujet de l’IoT ;
  • Analyser leur niveau d’avancement sur les processus internes (gestion de la production, supply chain étendue, shop floor et traçabilité) et externes (amélioration de services existants et création de nouveaux services)
  • Comprendre à quels types de partenaires les industriels feraient appel et quels sont leurs critères de choix

Téléchargez l'étude complète

1.Les contextes sont les différents domaines d’applications de l’IoT comme la ville,l’usine, la maison, la voiture, le bureau, l’humain, les magasins.